A savoir pour résilier son contrat d’assurance voiture épave

Sommaire

4.1/5 - (18 votes)

Après un sinistre important, il n’est pas toujours facile de reprendre la route dans une voiture. Dans certains cas les plus extrêmes, il n’est même plus possible de le réparer et le véhicule est alors considéré comme un véhicule en épave. Il est donc nécessaire de résilier le contrat d’assurance qui couvre le véhicule. Afin de réussir cette procédure, il faut suivre des consignes particulières. 

Résiliation assurance voiture en épave

Éviter d’expédier une lettre de résiliation à son assureur

Il peut arriver exceptionnellement que l’assuré ne transmette pas immédiatement sa déclaration de résiliation à son assureur. Cela perturbe le processus en termes de délais et l’assuré doit alors continuer à régler ses cotisations.

Pour éviter cette situation peu plaisante, il est préférable d’envoyer le plus tôt possible la lettre de résiliation à l’entreprise d’assurance.

Ensuite, l’assuré attend la proposition de son assureur concernant le remboursement. Il peut alors accepter ou refuser la proposition qui lui est faite. Si c’est l’assureur qui est responsable du délai, l’assuré ne paiera rien. Il faudra alors simplement apporter la preuve que la lettre a été envoyée dans les temps.

Comment mettre fin à un contrat d’assurance pour une automobile à épaves ?

Selon les lois en vigueur, toutes les voitures considérées comme des épaves doivent être détruites. Pour cela, une entreprise de véhicules hors d’usage est chargée de cette tâche.

Cette société doit obtenir certains documents indispensables à l’assuré, notamment :

  • La carte grise de la voiture, portant la mention « Céder pour destruction » et la date ;
  • Le certificat de situation administrative ;
  • Le deuxième exemplaire du formulaire Cerfa n° 157776*1.

Sous certaines conditions exceptionnelles, un dépôt de plainte à la préfecture peut être nécessaire.

Une fois la destruction du véhicule effectuée, le centre fournit au propriétaire un certificat de destruction. L’assuré est alors tenu de présenter ce certificat à l’assureur afin de mettre fin au contrat d’assurance.

La lettre envoyée à l’assureur doit également contenir les informations personnelles de l’assuré, le numéro du contrat et d’autres informations sur le véhicule.

Quel est l’impact de la résiliation d’un contrat d’assurance épave ?

La résiliation d’une assurance épave engendre des conséquences pour l’assureur et l’assuré. D’une part, le professionnel n’est plus responsable de la protection du véhicule. D’autre part, le particulier peut bénéficier d’un remboursement avant la fin de la validité du contrat.

Suspension des protections offertes à la voiture

Lorsque l’assurance est résiliée, les couvertures dont le véhicule bénéficiait sont annulées. Cela signifie que, si des dommages sont causés par le véhicule ou l’une de ses pièces après la fin du contrat, la compagnie d’assurance ne prend pas en charge les frais de réparation, qui sont à la charge du propriétaire.

Un paiement obtenu avant la rupture du contrat

Une fois que le véhicule a été déclaré en épave par l’expert automobile, l’assureur doit proposer une indemnisation à l’assuré. Le montant de cette indemnisation dépend notamment de la Valeur de Remplacement À Dire d’Expert (VRADE) et peut également être modulé en fonction du nombre de kilomètres parcourus par la voiture avant l’accident ou le sinistre.

L’assureur est tenu de faire sa proposition à son client dans un délai de 15 jours. Ensuite, le particulier peut accepter ou rejeter l’offre.

Qu’en est-il de la nouvelle législation du gouvernement français concernant les voitures épaves ?

Le gouvernement français a mis en place des dispositions supplémentaires pour réglementer la législation des voitures épaves. Ainsi, les propriétaires d’engins automobiles sont désormais tenus de présenter un certificat de destruction pour pouvoir résilier leurs contrats d’assurance auto.

Il est désormais interdit de se défaire de son véhicule épave auprès d’un prestataire non autorisé. Il est donc impératif d’obtenir un « certificat de destruction de véhicule par un centre agréé ».

Comment puis-je résilier mon assurance épave ?

Une voiture est considérée comme une épave lorsqu’elle est arrivée à la fin de son cycle de vie, qu’il s’agisse d’un accident ou d’une longue période d’utilisation. Pour vérifier son état, une personne qualifiée en mécanique automobile doit être mandatée par la compagnie d’assurance. Ce professionnel est capable de déterminer si l’engin est considéré comme un « véhicule techniquement non réparable » (TNR) ou un « véhicule économiquement irréparable » (VEI).

Si c’est le cas, un conducteur peut mettre fin à son contrat d’assurance pour épave.

Lorsqu’un véhicule est déclaré économiquement irréparable, cela signifie que les réparations nécessaires sont trop coûteuses par rapport à sa valeur marchande. D’un autre côté, si la voiture est qualifiée de techniquement non réparable, c’est parce qu’elle ne peut pas être remise en état de marche à cause d’une immersion, d’un incendie, etc.

Quel est le délai pour mettre fin à une assurance automobile en épave ?

Selon les dispositions du Code des assurances, il est possible de commencer la procédure de résiliation à partir du lendemain de la déclaration de l’état « en épave » du véhicule. La fin du contrat se produit habituellement avec un préavis de 10 jours pour les deux parties.

Le propriétaire du véhicule doit alors informer son assureur de la date de mise en vente de l’automobile.

Une fois la lettre envoyée, il faut fournir des documents supplémentaires au courtier pour que la procédure se poursuive. Le délai peut varier en fonction de la casse automobile. Pour finir, l’assuré peut bénéficier de certains remboursements et le délai pour cette exception dépendra de l’assureur choisi pour la protection de sa voiture.

Principaux pièges à éviter lors de la résiliation d’une assurance automobile épave

La fin d’un contrat d’assurance automobile épave nécessite une vigilance particulière pour ne pas être victime de mauvaises pratiques. Il convient de se montrer attentif à deux niveaux.

Ne pas payer et refuser la résiliation automatique

Lors de la résiliation, il ne faut pas s’acquitter d’une somme à l’assureur. C’est à lui d’allouer une indemnité à son client. Découvrez notre dossier sur l’assurance auto résiliée pour non paiement sans attendre.

Parfois, l’assureur peut proposer une résiliation automatique. Il est recommandé de refuser cette offre. Elle peut entraîner une perte des indemnités que l’entreprise d’assurance doit verser à l’assuré.

Annuler l’assurance auto pour une épave : à retenir

Tous les véhicules sont sujets à des risques, des sinistres ou des vols à tout moment. Pour répondre à ces situations imprévues, il est recommandé de souscrire à une assurance auto. Cependant, la résiliation de ce type de contrat doit se faire en respectant certaines règles..

Deux lois autorisent l’assuré à annuler son assurance auto. La loi Hamon permet de mettre un terme ou de changer le contrat d’assurance auto à tout moment après une période d’un an.

Selon le droit, il est interdit de résilier un contrat d’assurance auto pendant sa première année à moins qu’il ne y ait une justification. Pour mettre fin à ce type de contrat, il faut envoyer une lettre de résiliation recommandée à l’ancien assureur qui acceptera la demande avec un préavis d’un mois sans frais ni pénalités. La loi prend en compte le motif de résiliation et le délai de préavis commence à compter du jour de l’envoi ou de la réception.

La loi Chatel oblige également l’assureur à informer l’assuré de la durée de préavis pour résiliation à l’échéance. Selon cette loi, ce délai est de quinze jours avant l’expiration du contrat.

Quelle est la procédure à suivre pour résilier un contrat d’assurance voiture épave?

R: Vous devez contacter votre assureur et leur faire part de votre intention de résilier le contrat. Vous devrez peut-être remplir un formulaire de résiliation et leur fournir une preuve que la voiture a été déclarée épave.

Est-il possible de résilier le contrat d’assurance voiture épave avant sa date d’échéance?

R: Oui, vous pouvez résilier le contrat avant sa date d’échéance si vous avez une bonne raison pour le faire. Vous devrez peut-être payer des frais supplémentaires pour résilier le contrat avant l’échéance.

Que se passe-t-il si je ne résilie pas mon contrat d’assurance voiture épave avant sa date d’échéance?

R: Si vous ne résiliez pas le contrat avant sa date d’échéance, il sera automatiquement renouvelé et vous serez facturé pour une nouvelle période d’assurance.